www.athle.fr
Accueil
Actualités
Revue du jour
28 Février 2005 - Gersende HAYOZ (Services Administratifs)
Revue du jour

Article du vendredi 25 février 2005

Adieu Paul

Depuis quelques mois ses sorties étaient devenues rares. Comme les grands éléphants s'éloignent quand l'heure est venue, Paul se faisait discret. Mercredi soir, dans sa 93e année il a quitté notre monde. Chez nous certains se sont cachés pour pleurer. En pensant très fort à Mathilde dont il partageait la vie depuis si longtemps. Les deux semblaient ne faire qu'un dans leur amour, jusque dans leurs gentilles chamailleries. Figures et serviteurs de l'athlétisme, ils ont vu passer des générations d'athlètes et de journalistes.
Né un 1er janvier 1912, Paul fut un grand athlète, spécialiste du 1500m, international et capitaine de l'équipe de France. La guerre gâchait sa carrière en même temps qu'il fuyait l'occupant pour s'installer à Lyon dans les années 40.
Son humour, son sens de l'écoute - lui qui avait tout connu, tant apporté, nous demandait encore parfois « si nous pensions que... » tandis que la meilleure réponse ne pouvait être que la sienne - sa disponibilité inspiraient un immense respect.
Conseiller technique pour sa famille de l'athlétisme, il était encore collaborateur du Progrès il y a peu. La rédaction sportive a été des dizaines d'années durant comme une autre famille.
A la sienne, à Mathilde, nous présentons nos condoléances attristées. Nous nous inclinons devant cette douleur que nous partageons.
Chevalier dans l'Ordre national du Mérite, Paul Messner était pour nous tous Paul.
Simplement, respectueusement.
Adieu l'ami. Merci Paul pour cet exemple que tu es, que tu resteras.
LA RÉDACTION

> Les obsèques de Paul Messner seront célébrées le mardi 1er mars à 10h30 à Lyon.

 

 

Championnat de France de cross-country: Thévenot visera très haut

Dimanche en Charente, l'Oyonnaxienne Anne-Cécile Thévenot visera un podium et une sélection au Mondial

Après avoir dominé, sans coup férir, l'opposition régionale Rhône-Alpes-Auvergne le 13 février dernier à Saint-Galmier, Anne-Cécile Thévenot prendra le départ des championnats de France avec de hautes ambitions. Dimanche à Rouet-Saint-Estèphe (Charentes), la junior oyonnaxienne va tout faire pour parvenir au sommet de sa catégorie. Son entraîneur, Jean Violy, souvent prudent à l'heure des pronostics est confiant dans les possibilités de sa protégée.
« 13e l'an dernier, Anne-Cécile a fait de gros progrès cette saison et sa seconde année dans les rangs des juniors, devrait être celle de sa réussite sportive. Elle partira à l'assaut d'un podium et d'une sélection internationale pour les championnats du Monde, réservée aux cinq premières. Elle ne sera pas la seule, mais j'ai confiance, Anne-Cécile peut réussir une grosse performance et atteindre un sommet dans sa jeune carrière ».
Un autre athlète de l'Ain retiendra aussi l'attention dimanche en Charentes. Gaël Le Coz à la peine aux régionaux, en progrès aux interrégionaux, devrait lui aussi se mettre en évidence. Si on ne visera pas une sélection sur le cross court dans le camp bressan, le coach des athlètes de l'EA Bourg, Daniel Paillard est lui aussi confiant dans le progrès de son athlète.
« 42e en 2004, Gaël Le Coz visera une place dans le top 20. Il est capable désormais de partir dans le groupe de tête et même si le niveau avec la perspective d'une sélection au Mondial sera très dense de tenir le plus longtemps possible ».

Antoine Michel a retrouvé la forme
Pour Olivier Castallas, l'entraîneur gessien, tous les espoirs sont aussi permis pour l'équipe des cadettes de l'Ain-Est-Athlétisme.
« On s'est imposé collectivement à l'interrégion malgré la grosse défaillance de notre leader. Marine Pellegrinelli, 27e l'an dernier, va à coup sûr se reprendre et devrait emmener ses coéquipières Marine Huet, Laure Chevassus-Rosset et Amandine Dujoux dans la course au podium par équipes ».
Individuellement outre Thévenot et Le Coz, on suivra de près le retour en forme d'Antoine Michel. Le junior bressan, longtemps blessé, est revenu très vite en forme. Sa facile 7e place à l'interrégional lui a donné des idées. De la même façon pour Anthony Minniti et l'espoir Julien Masciotra, ces « France » seraient une belle occasion de mesurer leur progrès sur le cross long. Les deux Oyonnaxiens sont en forme.
On suivra également, dimanche à Rouet-Saint-Estèphe, le comportement des juniors de l'US Oyonnax, Benoit et Florent Mazuir, capables l'un comme l'autre, d'un petit exploit. Pour le vétéran bressan, Patrick Leblanc, souvent malheureux, aux championnats de France ce sera l'année ou jamais Quant au cadet de l'ASC Balan, Mohamed Eddammat, ce déplacement vendéen sera l'occasion de découvrir le haut niveau d'une compétition nationale.


SR

10/02 >
09/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
31/01 >
28/01 >
26/01 >
25/01 >
25/01 >
19/01 >
16/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
11/01 >
11/01 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces