www.athle.fr
Accueil
Actualités
Revue de presse de la semaine 50
15 Décembre 2005 - Gersende HAYOZ (Services Administratifs)
Revue de presse de la semaine 50

Revue de presse (des journaux  mettant leur informations sportives en ligne) de la semaine 50.

 

Arbez-Carme huitième aux «France»

Les athlètes oyonnaxiens du lycée Arbez-Carme viennent de participer aux championnats de France UNSS en salle

Les athlètes oyonnaxiens du lycée Arbez-Carme viennent de participer aux championnats de France UNSS en salle. Au palais des sports de Bordeaux, ce rassemblement national des collégiens et lycéens était impressionnant avec pas moins de 230 séries de sprint et de haies et une multitude de concours. C'est dans ce dernier, au challenge des sauts, que les jeunes haut-bugistes étaient qualifiés.
A l'arrivée, avec cinq perchistes cadets, Clémentin excoffon, 2,70 mètres, Lison Pariscadet 2,80 m, Thomas Gagneux, Hervé Rozier, tous deux à 3,50 m et Mickaël Babolat 4,10 m, le lycée Ar bez-Carme s'est classé 8e sur 30 et 5e hors section sportive. Tous les cinq ont profité de l'occasion pour améliorer nettement leur record personnel. Cela méritait un coup de chapeau qui va aussi à leurs professeurs de sport et à leurs entraîneurs de l'US Oyonnax athlétisme.

Cross académique UNSS: sur le chemin des «France»

Plus de 1000 jeunes athlètes, des minimes aux juniors, ont participé hier à Saint-Priest au cross académique, qualificatif pour les Championnats de France
Il y a eu des rires, des explosions de joie à l'annonce des résultats, des claquements de dents aussi et même quelques hypothermies, mais le cross UNSS (Union nationale du sport scolaire) académique a rempli son rôle. Malgré la température rigoureusement de saison, plus de 1000 collégiens et lycéens originaires de l'Ain, de la Loire et du Rhône ont couru hier sur les traces des athlètes internationaux qui avaient disputé le cross des Myriades il y a deux semaines, exactement sur le même parcours au stade Mendès-France de Saint-Priest.

Dominante stéphanoise
Ce cross académique constitue la deuxième étape après les championnats départementaux UNSS qui avait permis d'effectuer une première sélection.
Seuls les vingt premiers athlètes de chaque département étaient ainsi invités à courir à Saint-Priest. Un nouvel écrémage s'est opéré hier puisque les deux premiers crossmen en individuel et les deux premières équipes de chaque catégorie ont obtenu leur billet pour les Championnats de France organisés le 22 janvier à Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados.
La délégation de l'académie sera à forte dominante stéphanoise, la majorité des podiums ayant été trustée hier par les jeunes athlètes de la Loire.

B.S.


REACTIONS

«Casses-pattes»
> EMMIE CHARAYRON (1re cadette).- « Le parcours était très casse-pattes, ce qui m'a plutôt avantagée. Je pratique le cross uniquement en UNSS dans l'objectif de conserver une activité physique l'hiver pour me préparer pour le triathlon (ndlr : elle a été trois fois championne de France minime, une fois championne de France minime de duathlon et pratique également le ski de fond). Mais aujourd'hui, je gagne assez facilement. J'espère maintenant réaliser un bon résultat aux Championnats de France. »

«Vengé !»
> FLAVIEN THOMAS (1er cadet).- « J'avais pris la troisième place cross des Myriades derrière Basptiste Pellegrin et Yannick Collard qui a terminé deuxième aujourd'hui (hier). Je me suis vengé ! Les conditions étaient meilleures qu'aux Myriades. Il faisait froid, mais il y avait beaucoup moins de boue. Maintenant, j'espère me classer parmi les 20 premiers aux Championnats de France UNSS. »

«Pas si diificile»»
> NICOLAS DARU (1er junior)« Je pratique surtout le 1500m et le 3000m l'été et du cross l'hiver. Je n'ai pas trouvé le parcours si difficile que ça. Il me convenait bien en étant globalement assez simple avec une seule partie vraiment technique. »


LES RESULTATS

> FILLES
Benjamines: 1. Seroux (Renaison); 2. Garreau (Roanne); 3. Desroches (Lyon).
Par équipe: 1. Clg Foucauld (Lyon); 2. Clg La Fontaine (Roanne); 3. Clg Meunier (Montbrison).
Minimes: 1. Tavernier (Oyonnax); 2. Rossi (Bron); 3. Joly-Testault (Gex).
Par équipe: 1. Clg Les Champs (St-Etienne); 2. Clg Tournes (Fontaine); 3. Clg Meunier (Montbrison).
Cadettes: 1. Charayron (St Genis Laval); 2. Palandre (Montbrison); 3. Paszkowski (Villefranche).
Par équipe: 1. Lyc Bichat (Nantua); 2. Lyc Beauregard (Montbrison); 3. Lyc agricole Nandax.
Juniors: 1. Flavie Dessalle (Villefranche); 2. Marie Dessalle (Villefranche); 3. Sivignon (Villefranche).
Par équipe: 1. Lyc Louis-Armand (Villefranche); 2. Lyc agricole de Dardilly; 3. Lyc Puy (Roanne).

> GARçONS
Benjamins: 1. Manceaux (Renaison); 2. Malibala-Siassy (Riorges); 3. Benzemma (Saint-Etienne).
Par équipe: 1. Clg La Fontaine (Roanne); 2. Clg Meunier (Montbrison); 3. Clg Foucauld (Lyon).
Minimes: 1. Alex (Charlieu); 2. Lachat (St Romain-le-Puy); 3. Khennouf (Riorges).
Par équipe: 1. Clg Grunier (Roche-la-Molière); 2. Clg Meunier (Montbrison); 3. Clg Notre-Dame de Charlieu.
Cadets: 1. Thomas (St-Etienne); 2. Collard (Firminy); 3. Sage (St-Etienne).
Par équipe: 1. Lyc Descartes (St-Genis-Laval); 2. Lyc Monnet (St-Etienne); 3. Lyc La Cotière (La Boisse).
Juniors: 1. Daru (Montbrison); 2. Marchal (Dardilly); 3. Gharzouli (Villeurbanne).
Par équipe: 1. Lyc agricole de Dardilly; 2. Lyc agricole de Nandax; 3. Lyc Monnet (St-Etienne).


Thévenot 50e aux «Europe»

Dimanche, aux championnats d'Europe de cross country, disputés à Tilburg (Pays-Bas), Anne Cécile Thevenot a pris la 50e place de la course des juniors filles remportée par la Roumaine Bobocel. L'Oyonnaxienne a ainsi participé au classement collectif de l'équipe de France, 8e nation.
Le classement - 1. Bobocel (Roumanie) les 4,830 en 15'23''; 2. Ridgean (Grande Bretagne) à 2''; 3. Kuisken (Pays Bas) à 10''; 30. Ghesquiere (France) à 54''; 42. Riou (France) à 1'03''; 48. S Abrier (France) à 1'08''; 50. Thevenot (France) à 1'09'', etc. 80 classées.
Par équipes - 1. Grande Bretagne 30 points; 2. Roumanie 49; 3. Russie 60, 8. France 170, etc. 13 nations classées.

* Présentation du projet de ligue, Bonneville (Article de journal scanné)

* La grande misère de l'athlétisme hivernal  (Article de journal scanné)

Championnat de la Loire de cross court: Rabany et Barkaoui, comme prévu

Sur les Bords de Loire, le métier a parlé : les favoris ont répondu présents.

Bonnet de rigueur malgré un froid soleil, sur un site idéal pour le cross : ces Bords de Loire ont bien du charme, et les perspectives d'évolution de la course avec la création - très contestée des riverains - d'une salle polyvalente sont intéressantes. Dommage, dommage que les odeurs pestilentielles de la station d'épuration avoisinante viennent ternir une manifestation qui sans cela pourrait devenir exemplaire.
Jour de course hors-stade à Andrézieux avec le matin un jogging et une marche en faveur du Téléthon et l'après-midi des épreuves sportives, avec en point d'orgue le championnat de la Loire de cross court sur l'épreuve seniors. Petite chambrée, même si ces championnats sont qualificatifs pour les régionaux de la spécialité fin janvier à Romans. Les dames, comme il se doit, s'élanceront en premier, et Aline Rabany, bien que la course soit un peu courte pour elle construira sa victoire sur son point fort : elle se méfie à juste titre de Marie Alirol et de Marine Richard, deux Espoirs dont elle sait qu'elle a tout à craindre en cas de sprint final. Le petit Coquelicot explique qu'après « Un départ prudent, j'ai géré et au dernier tour j'ai accéléré. » Le métier a parlé et Aline a devancé Marie et Marine ; les trois grands clubs de Loire-Sud sont sur le podium, le quatrième est au pied en la personne de Béatrice Fanget, joli symbole.

Barkaoui taille patron
Nabil Ghoulam, pour une fois, n'était pas au départ mais il coachait. Interrogé avant la course, il donnait « Moussa, sans problème ». Bien vu, car Moussa a gagné sans coup férir. Moussa, c'est Barkaoui et s'il l'emporte détaché, sa victoire n'a pas été si simple. Il le confirmait d'ailleurs au terme de sa course : « Ce n'est jamais facile. Aujourd'hui, c'était une bonne préparation et j'étais venu chercher un certain rythme. » Et il semble l'avoir trouvé. Face à lui pourtant, deux pointures, deux jeunes loups encore Espoirs, Thibaut Nael et Yohann Colombet ; tous deux sont sur leurs terres et ils voudraient bien, sans doute, provoquer une passation de pouvoir.
Mais c'est encore un peu tôt. À mi-course le trio est en tête, assez nettement détaché. Puis sur la fin, Barkaoui montre que c'est encore lui le patron : l'ancien international hausse le ton, lâche ses deux prétendants au train et s'impose seul en tête. Le favori a donc tenu son rang. Jean-Jacques Padel est là, c'est lui qui entraîne Barkaoui par correspondance. Il est venu voir son poulain, et « Faire le point sur le cross court, car on savait qu'il y aurait de la concurrence. Moussa a été champion régional et interrégional l'an dernier et il a le potentiel pour être en équipe de France. C'est d'ailleurs cela l'objectif. » Et hier sur les Bords de Loire, Barkaoui a fait montre d'une belle aisance et d'un joli métier.

PHILIPPE DÉCOT


CLASSEMENTS

École d'athlétisme filles. - 1. Guillot Manon (SAM) 5.06; 2. Guillot Eugénie (SAM) 5.09; 3. Rabany Erine (FAC) 5.12.
École d'athlétisme garçons. - 1. Benzemma Adel 4.28; 2. Moulard Steven (FAC) 4.34; 3. Jay Alexis (FAC) 4.37.
Poussines. - 1. Dard Solyane (FC Montchal) 4.35; 2. Aubin Camille (FAC Andrézieux) 4.37; 3. Ingrao Valentine (FAC Andrézieux) 4.45.
Poussins. - 1. Chave Edgar (COQ 42) 5.59; 2. Brunel Mathieu (FC Montchal) 6.23; 3. Smajdor Adrien (Coquelicot 42) 6.32.
Benjamines. - 1. Souvignet Pauline (Coq 42) 7.21; 2. Montagne Caroline (Coquelicot 42) 7.22; 3. Paillet Léa (FAC Andrézieux) 7.50.
Benjamins. - 1. Benzemma Nagui (Coq 42) 6.59; 2. Darv Maximilien (SAM) 7.04; 3. Guirao Axel (FAC Andrézieux) 7.14.
Minimes filles. - 1. Diemunsch Jade (Velay Athlétisme) 9.18; 2. Gardet Pauline (Coquelicot 42) 9.31; 3. Belot Marine (Coquelicot 42) 9.37.
Minimes garçons et cadets. - 1. Collard Yannick (FAC Andrézieux) 12.17; 2. Serre Damien (FAC Andrézieux) 12.27; 3. Vey Rayane (Coquelicot 42) 12.31.
Juniors, espoirs, seniors, vétérans masculins. - 1. Barkaoui Moussa (Coquelicot 42) 11.43; 2. Nael Thibaut (FAC Andrézieux) 11.47; 3. Colombet Frédéric (FAC Andrézieux) 11.49; 4. Debievre Frédéric (FAC Andrézieux) 12.12; 5. Michel José (Coquelicot 42) 12.21; 6. Pradeau François (ACO Firminy) 12.26; 7. Lager Vincent (FAC Andrézieux) 12.31; 8. Locquet Philippe (Foulée Forézienne) 12.39; 9. Ouhannou Hicham (Coquelicot 42) 12.41; 10. Juge Vincent (FAC Andrézieux) 12.42; 11. Chastel Didier (ACO Firminy) 12.48; 12. Darv Nicolas (SAM) 12.49; 13. Grange Niko (FAC Andrézieux) 12.50; 14. Bisaccio Jonathan (FAC Andrézieux) 12.50; 15. Benzerraouia Mehdi (FAC Andrézieux) 12.51; 16. Richard Laurent (ACO Firminy) 12.55; 17. Mahi Nordine (FAC Andrézieux) 12.57, 18. Simonin Michael (EA St-Chamond) 12.58; 19. Delintadakis Jérôme (EA St-Chamond) 12.59; 20. Buisson Antoine (EA St-Chamond) 13.06.
Cadettes, juniors, espoirs, seniors, vétérans. - 1. Rabany Aline (Coquelicot 42) 11.20; 2. Alirol Marie (FAC Andrézieux) 11.22; 3. Richard Marine (EA St-Chamond) 11.23; 4. Fanget Béatrice (ACO Firminy) 11.56; 5. Salah Léa (Coquelicot 42) 12.04; 6. Bonnefoy Audrey (Coquelicot 42) 12.10; 7. Saunier Marine (CAR Roanne) 12.18; 8. Baert Anaïs (CAR Roanne) 12.29; 9. Souchon Carole (FAC Andrézieux) 12.32; 10. Place Léonie (CAR Roanne) 12.33; 11. Gouedard Carole (Coquelicot 42) 12.49; 12. Benmahammed Alida (ACO Firminy) 12.55; 13. Husson Audrey (FAC Andrézieux) 13.11; 14. Alirol Colette (FAC Andrézieux) 13.17; 15. Padel Karine (Coquelicot 42) 13.19; 16. Begonin Brigitte (SAM Montbrison) 13.26; 17. Ouhamane Mina (Coquelicot 42) 13.29; 18. Zouari Nadège (FAC Andrézieux) 13.30; 19. Vernassiere Marie (CAR Roanne) 13.33; 20. Gailot Anne-Laure (Coquelicot 42) 13.48.


Cross du Mamelon: Margerit fait parler l'expérience

Comme l'an dernier, la course décinoise a pleinement profité du renouveau de la discipline et a enregistré plus de 650 participants sur l'ensemble des courses

Effet coupe du Rhône oblige, la 35e édition du cross du mamelon a remporté un vif succès hier après midi à Décines. Sous un soleil radieux mais des températures glaciales, plus de 650 coureurs se massaient sur la ligne de départ des différentes courses de la journée. « Grâce au comité du Rhône et à Jean Forest qui est l'instigateur de cette coupe du Rhône, le cross connaît une belle renaissance depuis un an », confie Patrick Fluixa, le président de Ca Décines qui souhaiterait se voir confier l'organisation des championnats du Rhône l'an prochain.
Sur les différentes courses, de nombreux athlètes se sont mis en évidence, notamment Julien Racine en benjamins, Antoine Bonnier en minimes, Claire Lepain en cadettes et Baptiste Pelegrin en cadets qui signent leur troisième victoire après leur succès à la Bachasse et aux Myriades.
Chez les seniors, Christophe Margerit a fait parler l'expérience pour signer sa première victoire à Décines. « J'ai eu du mal sur les deux premières boucles car Perraux était parti très vite. Je me suis accroché car je savais qu'il ne pourrait pas tenir à ce rythme tout le long », explique le vainqueur qui l'an dernier avait dû se contenter de la troisième place.
Chez les filles, Cathy Pierrin signe sa première victoire depuis son arrivée à l'EGL en début de saison. « J'ai de bonnes sensations lors des séances d'entraînement avec Sandrine Chapit et lors des compétitions, ça se ressent. Le parcours était très sinueux et plein de difficultés et il fallait être attentive en permanence et mentalement c'était épuisant » explique Cathy, qui était auparavant licenciée à Aix-en-Provence et que l'on verra avec plaisir cet été sur 3000m steeple, sa discipline de prédilection.

Classement coupe du Rhône de Cross : 1. EGL 863 pts ; 2. ASVEL 693 pts ; 3. ACVS 463 pts ; 4. LOU 369 pts ; 5. ESL 329 pts ; 6. ACT 311 pts ; 7. AFA 300 pts ; 8. CAD 216 pts ; 9. ASC 130 pts
Résultats : Féminines
Poussines : Dubost (ACVS) ; 2. Oz (Asvel) ; 3. Audubert (Asvel)
Benjamines : 1. Smolarek (ESL) ; 2. Ferrier (EGL) 7.01 ; 3. Desroches (Asvel)
Minimes : 1. Rossi (EGL) 12'08 ; 2. Ouchauchi (ACVS) ; 3. Amiri (Asvel)
Cadettes (3060m) : 1. Lepain (ACVS) 11'51 ; 2. Michaud (ACVS) 12'05 ; 3. Ratao (EGL) 12'12
Juniors (3880m) : 1. Mougeot 16'00 ; 2. Dessale (ACVS) 16'21 ; 3. Malagutti (ACT) 16'53
Espoirs (3880m) : 1. Marechet (EGL) 16'24 ; 2. Moulin (Lou) 16'28 ; 3. Segond (ESL) 16'28
Seniors (3880m) : 1. Pierrin (EGL) 14'36 ; 2. Hauchart 'EGL) 14'52 ; 3. Dupuis (Lou) 15'38 ; 4. Labruyère (ASC) 15'42 ; 5. Chavardes (ASR) 15'50
Vétérans (3880m) : 1. Marechet (EGL) 15'00 ; 2. Abaach (EGL) 15'21 ; 3. Matitch (AFA) 16'00
Masculins : Poussins : 1. Mebarki (EGL) ; 2. Tshibuabua (Asvel) ; 3. Roussel (CAD)
Benjamins : 1. Racine (Asvel) ; 2. Isoard (EGL) ; 3. Dessales (Asvel)
Minimes : 1. Bonnier (CA) ; 2. Lecointre (AFA) ; 3. Lefevre (ACVS)
Cadets (4530m) : 1. Pelegrin (Lou) 15'07 ; 2. Grenouilllat (Asvel) 15'36 ; 3. Chapuis (ESL) 16'08
Juniors (6030m) : 1. Hours (ESL) 20'22 ; 2. Serre (AFA) 20'28 ; 3. Babad (ACVS) 20'34
Espoirs (9030m) : 1. Jaillardon (ACVS) 31'03 ; 2. Nedelec (Quimper) 33'16 ; 3. Chassany (Lou) 33'36
Seniors (9030m) : 1. Margerit (EGL) 30'37 ; 2. Perraux (CAD) 31'14 ; 3. Picoud (Asvel) 31'47 ; 4. Login (EGL) 32'05 ; 5. Sein (Lou) 32'06
Vétérans (7530m) : 1. Magand (AFA) 26'26 ; 2. Mercier (Asvel) 26'31 ; 3. Douair 26'36


REACTIONS

Baptiste Pelegrin
(1er Cadets)
« Je suis volontairement parti assez rapidement pour pouvoir faire la course en tête. A chaque virage je voyais Grenouillat pas loin derrière moi et j'ai dû rester vigilant jusqu'au bout. Le parcours est très exigeant avec de bonnes côtes. Après mes victoires à la Bachasse et aux Myriades, j'espère maintenant gagner lors des championnats du Rhône »
Sébastien Hours
(1er Junior)
« Ca y est c'est reparti. Après ma contre performance à la Bachasse je me suis rassuré en terminant 2e aux Myriades et en gagnant ici. Je suis parti un peu en retrait car depuis quelque temps, j'ai un peu de mal à me mettre en rythme dès le départ. Je suis remonté progressivement sur Serre et j'ai réussi à le lâcher après le deuxième tour. Pour les championnats du Rhône je vais essayer de suivre Vincent Chapuis le plus longtemps possible et d'accrocher la seconde place. »
Renaud Jaillardon
(1er Espoirs)
« Je suis satisfait d'autant qu'au fil de la course j'ai réussi à monter en rythme alors que le début de course était difficile. J'ai eu un peu de mal sur la fin car j'ai été arrêté 3 mois pour blessure et ça ne fait que deux mois que j'ai repris. Aux championnats du Rhône je participerai au cross court et je monterai sans doute sur le long un peu plus tard dans la saison. »

Les Bleus remportent l'or

L'Ukrainien Sergueï Lebid a remporté pour la sixième fois, la cinquième consécutive, les Championnats d'Europe dimanche à Tilburg, en devançant l'Espagnol Alberto Garcia et le Français Driss Maazouzi. La France remporte l'or par équipes.
En effet, grâce à la performance de Maazouzi, de Bouabdellah Tahri (4e), Mokhtar Benhari (6e) et Khalid Zoubaa (7e), la France conserve pour la troisième année consécutive sa couronne par équipes avec un total de 22 points, devant l'Espagne (62) et l'Ukraine (69). Sur les 9840 m du parcours, Lebid (30 ans), s'est facilement imposé avec 12 secondes d'avance sur Garcia, qu'il a lâché en accélérant à un kilomètre de l'arrivée, et 17 sur Maazouzi.

Du côté des femmes, la Néerlandaise Lornah Kiplagat l'a emporté devant l'Allemande Sabine Mockenhaupt et la Suédoise Johanna Nilsson. La France acquiert le bronze par équipes grâce à Yamna Oubouhou (17e), Maria Martins (18e) et Fatiha Klilech-Fauvel (25e), la France termine comme en 2004 troisième par équipes avec 73 points, derrière la Russie (52) et le Royaume-Uni (54).

HOMMES
1. Sergueï Lebid (UKR) les 9840m en 27'09"
2. Alberto Garcia (ESP) à 12"
3. Driss Maazouzi (FRA) 17"
4. Bouabdellah Tahri (FRA) 18"
5. Günther Weidlinger (AUT) 19"
6. Mokhtar Benhari (FRA) 26"
7. Tom Van Hooste (BEL) 27"
8. Khalid Zoubaa (FRA) m.t.
9. Juan Carlos De la Ossa (ESP) m.t.
10. Jose Rios (ESP) 28"
...
13. Driss El Himer (FRA) 34"
46. Irba Lakhal (FRA) 1'23"
88 classés

Par équipes
1. France 21 points
2. Espagne 64
3. Ukraine 71

FEMMES
1. Lornah Kiplagat (PBS) les 6500m en 19'55"
2. Sabrina Mockenhaupt (ALL) à 5"
3. Johanna Nilsson (SUE) 6"
4. Olivera Jevtic (SEM) 9"
5. Aniko Kalovics (HUN) 20"
6. Hayley Yelling (GBR) 21"
7. Inga Abitova (RUS) m.t.
8. Liz Yelling (GBR) 22"
9. Rosa Maria Morato (ESP) 23"
10. Marina Konovalova (RUS) m.t.
...
13. Latifa Essarokh (FRA) 30"
17. Yamna Oubouhou (FRA) 34"
18. Maria Martins (FRA) 35"
25. Fatiha Klilech-Fauvel (FRA) 45"
27. Julie Coulaud (FRA) 47"
41. Christelle Daunay (FRA) 1'08"
71 classées

Par équipes
1. Russie 52 points
2. Royaume-Uni 54
3. France 73

Les réactions

Driss Maazouzi (FRA/3e des seniors hommes et vainqueur par équipes): «J'avais calculé que ça se jouerait dans la dernière ligne droite et j'ai retrouvé mes jambes de 20 ans. Je suis toujours resté en retrait de cinq-six mètres pour rester à mon rythme. Quand les deux de devant sont partis, j'ai eu peur de me mettre dans le rouge. J'avais dit avant de venir qu'on allait faire les "Kényans de l'Europe". On fait 3e, 4e, 6e: c'est impressionnant. Ma troisième place l'an dernier a donné envie à beaucoup de monde de venir voir. J'espère que ça va réveiller le cross en France, car c'est une autre ambiance. En me préparant à 80%, je fais un podium donc ça m'ouvre beaucoup de perspectives, par exemple le 3000 m aux Mondiaux en salle à Moscou (10-12 mars) et surtout les Championnats d'Europe (à Göteborg en Suède du 7 au 13 août).»

Bouabdellah Tahri (FRA/4e des seniors hommes et vainqueur par équipes): «Je fais quatrième pour mes premiers Championnats d'Europe. C'est toujours rageant. Il n'y a pas de médaille de mérite. Ce qui compte c'est d'être sur le podium. Ca se joue à l'expérience. Dans la dernière chicane, il (Maazouzi) a pris un bon mètre d'avance et il ne l'a pas lâché. C'est dommage car aujourd'hui j'ai montré un autre visage. J'ai essayé, je me suis accroché. J'ai été trop prudent quand Driss et l'Autrichien (Günther Weidlinger, ndlr) sont revenus, car au train j'étais bien. A moi de tirer les conclusions de cette course. Je pense qu'il y a du mieux.»

Mokhtar Benhari (FRA/6e des seniors hommes et vainqueur par équipes): «Je suis surtout content de gagner par équipes. Y'a pas eu photo. On était attendus, on avait surtout peur des Espagnols, mais dès le début, on était cinq devant et après il fallait juste que chacun tire son épingle du jeu. C'est un beau tir groupé. On a un peu rebondi après les Championnats du monde gâchés en France (à Saint-Galmier, en mars dernier, ndlr).»

Latifa Essarokh (FRA/13e des seniors femmes et 3e par équipes): «Je suis très contente car je n'ai pas dormi de la nuit. J'ai appris hier (samedi), jour de mon anniversaire, que mon grand-père était très malade et j'ai dû m'occuper de trouver des billets pour que ma mère puisse repartir au Maroc. Je suis bien partie et j'ai essayé de remonter au fur et à mesure. Je visais une place dans les 10, voire dans les 5, mais je suis déjà très contente. A la fin, j'ai dit aux filles +montez, on y va pour gagner quelques places+. Fatiha (Klilech-Fauvel) a été un peu malade trois jours et Maria (Martins) a une bronchite depuis jeudi qui l'empêche de dormir. Avec deux malades parmi nos trois meilleures, cette troisième place c'est déjà mieux que rien. C'est un beau cadeau d'anniversaire.»

Julie Coulaud (FRA/27e des seniors femmes et 3e par équipes): «C'était très difficile. A chaque fois que je voyais une fille me doubler, ça me plombait le moral. Je ne finis pas fatiguée, mais je n'avais plus le moral à partir du 3e tour (sur quatre, ndlr). C'était un vrai parcours de cross avec beaucoup de petites relances. Je n'arrivais pas à suivre, car à chaque fois les filles ralentissaient et bloquaient dans les virages. J'ai manqué d'expérience. Je suis partie vite car j'avais des ambitions, je voulais finir dans les 10 ou les 5. Je suis déçue. J'avais gagné à la RATP et à Gujan-Mestras. Dans ma tête j'étais bien. Par équipes aussi je suis déçue. Avant qu'on vienne ici, on avait eu un regroupement avec la DTN et ils parlaient de la médaille d'or. Moi, je voulais pas trop en parler de peur que ça nous porte malheur. Mais franchement, on avait une bonne équipe, l'or, on l'avait. Il nous manque des filles dans les 5 et 10, on aurait dû être 3-4 dans les 15.»

Franck Chevallier (FRA/Directeur technique national): «Je suis très satisfait des garçons. Bob Tahri est un peu déçu car il avait de grosses ambitions, mais le titre par équipes c'est très bien. Les filles c'est plutôt très bien aussi, car c'était difficile d'imaginer accrocher les Anglaises, vu l'écart (19 points). Julie Coulaud passe un peu à côté, mais même si elle avait rapporté dix points de plus, il en manquerait encore dix. Ce n'est pas une contre-performance. Les juniors, eux, ils doivent apprendre le métier, car le cross est un sport d'expérience. Cela tient probablement au fait qu'ils s'entraînent moins quantitativement chez les jeunes que leurs rivaux, mais après ils se rattrapent en Espoirs. Je ne sais pas si c'est grave mais on en discute en ce moment.»

10/02 >
09/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
31/01 >
28/01 >
26/01 >
25/01 >
25/01 >
19/01 >
16/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
11/01 >
11/01 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces