www.athle.fr
Accueil
Actualités
dans les journaux !
29 Juillet 2005 - Gersende HAYOZ (Services Administratifs)
dans les journaux !

Darien, chef de file

La médaille d'or de Garfield Darien sur 110m haies restera un des moment fort des championnats d'Europe junior



En décrochant l'une des deux médailles d'or de la délégation française à Kaunas, Stevens Marie-Sainte obtenant également l'or au triple saut, Garfield Darien n'a pas manqué son rendez-vous continental. Sans un vent contraire de 2,4m/s, il aurait même pu titiller le record de France junior de Ladji Doucouré en 13''58.
Pour les autres athlètes régionaux présents à ces championnats d'Europe junior, même si ce le voyage en Lituanie n'aura pas permis de ramener de médaille, les motifs de satisfactions sont tout même là pour certains. Sur le 3000m steeple, l'athlète de l'ESL, Vincent Chapuis a pris la sixième place d'une finale remportée par le Polonais Marcin Chabowski en 8'40''88. En terminant en 8'58''32 Chapuis établit un nouveau record personnel et un nouveau record régional junior. « Vincent a réalisé une belle course en donnant tout ce qu'il avait dans le ventre. Il aurait pu faire un chrono encore meilleur mais les conditions de la course n'étaient pas favorables avec un départ trop rapide pour lui », explique son coach qui va maintenant devoir remotiver Vincent pour les championnats de France jeunes le week-end prochain.

Record personnel pour Chevrol
Notons chez les féminines la belle performance de la Grenobloise Alice Ost qui, avec un saut à 3,95m, réalise la même performance que la championne d'Europe tchèque Jirina Ptacnikova mais qui doit se contenter de la quatrième place ex æquo en tenant compte du nombre d'essai. Soulignons également la 13ème place à l'heptathlon pour l'athlète de l'EACAR Fanny Brunet Manquat et la 12ème place en finale du marteau pour l'Aixoise Julie Roux Bonardel. En revanche Marine Drapier (FAC Andrézieux) sur 400m haies et Elodie Mouton (Annecy) sur 3000m steeple n'ont pas réussi à franchir le cap des qualifications.
Chez les hommes, le parcours de Benjamins Chevrol (Romans) sur 400m haies s'est arrêté en demi-finales avec comme consolation un nouveau record personnel établit lors des qualifications en 52''06. Sur 1500m, Julien Calendreau (Voiron) n'est pas parvenu à se hisser en finale en prenant la neuvième place de sa série en 3'53''82.

 

Nzola franchit un palier



L'athlète du Lou a survolé le concours de triple saut à Castres avec un bond à 14,03m, établissant un nouveau record de France espoirs

Objectif avoué de début de saison, le record de France espoirs du triple saut est désormais propriété de la jeune athlète du LOU, Teresa Nzola Meso. En réussissant à son deuxième essai un saut à 14,03m lors du meeting de Castres, Teresa efface des tablettes le précédent record de 13,92m établi il y a plus de dix ans par Betty Lise.
A Castres, Nzola a réussi une concours exceptionnel avec des bonds à 13,65m, 13,67m et 13,88m devançant ainsi Betty Lise, l'Italienne O'Reilly et Amy Zongo, championne de France en titre.

Un record programmé
« En début de saison j'avais battu le record de France espoirs en salle et cela faisait un moment que ce record en plein air me trottait dans la tête. Mardi soir, j'ai réussi à faire abstraction de tout ça et j'ai sauté en étant beaucoup plus libérée. Je vais maintenant tacher de rééditer des sauts à plus de 14 mètres le plus souvent possible car ce n'est pas tout de le réussir une fois, le plus difficile est d'être régulière à cette distance », explique la triple sauteuse qui va devoir dès à présent se concentrer sur les championnats de France des jeunes qui se déroulent ce week-end à Paris.
Pour son entraîneur, Zoran Denoix, cette performance n'est pas une surprise et s'inscrit dans la continuité de ce qu'elle fait depuis quelques saisons déjà. « Ce record était programmé. Nous aurions préféré qu'elle réussisse une telle performance il y a quinze jours aux championnats d'Europe Espoirs car cela lui aurait valu une médaille. » Il attend maintenant de sa protégée un quatorzième titres national samedi à Paris.


Arron vise la victoire


Christine Arron souhaite remporter le 100 m à Oslo, vendredi soir, pour conserver son maillot jaune de leader de la Golden League, à huit jours des Mondiaux d'Helsinki (6-14 août) qu'elle aborde avec de «meilleures sensations» que les saisons précédentes.

Après ses victoires à Paris/Saint-Denis et Rome, la Guadeloupéenne, âgée de 31 ans, est l'une des trois dernières candidates au million de dollars (827.646 euros) promis aux athlètes qui s'imposeront lors des six étapes de la Golden League dans leur discipline et participeront à la finale du Grand Prix, les 9 et 10 septembre à Monaco. Les deux autres sont l'Américaine Lashinda Demus (400 m haies) et la Russe Tatyana Lebedeva (triple saut)

Dans quelle forme êtes-vous?
J'ai fait un bon stage de quatre jours à Castres pour finir ma préparation. J'ai effectué deux séances de sprint, ce que je n'avais pas fait jusque-là cette saison (une blessure à la cuisse droite a retardé sa préparation, ndlr). Je dirais même trois avec mon 100 m de mardi (10.82 avec 3,5 m/s de vent favorable). J'ai travaillé pas mal de choses techniques. Ce meeting est l'occasion de les exprimer en compétition.«

Quel est votre objectif vendredi?
Bien évidemment c'est de gagner pour garder le maillot jaune. C'est important sans l'être, mais c'est bien de continuer à gagner. La Golden League existe depuis des années (1998, nldr), mais je n'en avais jamais fait un objectif jusqu'à présent. L'an dernier, j'ai gagné pas mal de meetings, mais pas forcément ceux de la Golden League (elle s'était imposée à Paris et Zurich), car je ne l'avais pas intégrée à mon programme. Cette année, ça tombait bien et j'avais mis un point d'interrogation concernant Oslo. Si je n'avais pas gagné les deux premiers, je ne pense pas que je serais là aujourd'hui.«

Abordez-vous ces Championnats du monde dans de meilleures conditions que vos dernières grandes compétitions?
Je me sens mieux au niveau des sensations que les saisons précédentes. Je sens que les choses se mettent en place. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais fait plus de sprint, mais j'ai déjà réalisé des temps pas mal sans en faire beaucoup.
 
 

10/02 >
09/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
31/01 >
28/01 >
26/01 >
25/01 >
25/01 >
19/01 >
16/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
11/01 >
11/01 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces