www.athle.fr
Accueil
Actualités
Que peut-on lire............
30 Juin 2005 - Gersende HAYOZ (Services Administratifs)
Que peut-on lire............

 

 Fédération: la réforme des Interclubs entérinée



Réunie samedi dernier en comité directeur, la Fédération Française d'Athlétisme a adopté à une large majorité les propositions du groupe de travail chargé de réformer les championnats de France Interclubs. Dès la saison prochaine, l'épreuve se disputera par équipe mixte, cette décision mettant fin au grand écart régulièrement dénoncé par les clubs contraints de se disperser sur un site pour les hommes et un autre pour les femmes au 2e tour. Ce règlement adopté par la Fédération ne s'applique qu'à la Nationale 1 - qui pourrait d'ailleurs s'appeler « Élite » à l'avenir -, l'organisation dans les divisions inférieures étant du ressort des ligues. Mais tout porte à croire que la décision fédérale sera suivie dans les régions. Ce comité directeur a par ailleurs mis fin (à l'unanimité) au recours abusif aux athlètes étrangers, engagés uniquement pour les Interclubs, voire pour le seul 2e tour.

La fin des mercenaires
Une modification du règlement supprime en effet la possibilité de posséder une double licence
Enfin, la fédération a souhaité introduire la notion de « nouvel arrivant », un statut que conservera pendant deux ans toute nouvelle recrue (française ou étrangère). Associé à l'interdiction pour les clubs de présenter plus de huit athlètes (4 hommes et 4 femmes) sous ce statut, ce nouveau règlement entend favoriser la formation.

B.S.

 Thibaud Naël : « Une fin d'année en beauté »



A son aise durant la saison hivernale, Thibaud Naël est en train de réaliser une saison estivale tout aussi remarquable. L'athlète du FAC Andrézieux vient de se qualifier pour les championnats d'Europe espoirs en Allemagne, avec en prime la meilleure performance française de l'année sur 5 000 mètres dans sa catégorie.

Avant d'aborder votre qualification pour les championnats d'Europe espoirs, revenons d'abord sur votre année 2004-2005 ?
« J'ai bien débuté ma saison avec une victoire lors du cross court de la RATP à Paris et au cross des Bords de Loire où je termine devant Nabil Goulham notamment. Quelques semaines plus tard, je suis devenu champion de la Loire de cross avant de prendre la quatrième place lors des championnats régionaux, puis la septième durant les interrégions à Saint-Galmier (ndlr : le même jour, l'équipe du FAC Andrézieux est devenue championne par équipe).
J'ai ensuite eu un coup de fatigue puis une angine lors des championnats de France ce qui explique pourquoi je termine très loin derrière. La coupure entre la saison hivernale et la saison estivale m'a fait du bien puisque je réalise durant ma reprise un très joli chronomètre à Annecy».
Vous êtes un habitué du 1 500 mètres, pourquoi avoir choisi le 5 000 mètres ?
«En début de saison, je voulais réaliser les minimas pour les championnats d'Europe espoirs sur 1 500 mètres. Et puis lors d'un stage national, je me suis aperçu que j'étais bien sur 5 000 mètres et que j'arrivais à rivaliser sans problème avec des habitués de la distance. J'ai donc changé d'objectif d'autant plus que les minimas sur 1 500 mètres sont très difficiles (3 minutes et 33 secondes) et que personne en France ne sort du lot, chez les espoirs, sur 5 000 mètres. Au départ, mon entraîneur, Eric Legat, n'était pas vraiment d'accord, puis il a changé d'avis».
Par la suite comment s'est passée votre qualification ?
«Les minimas sur 5 000 mètres sont de 14 minutes 15 secondes pour les championnats d'Europe espoirs, et lors de mon premier meeting sur cette distance à Roanne j'ai réalisé 14 minutes 35. Je devais donc gagner plus de 20 secondes même si à Roanne la course était partie trop vite pour moi. Cela m'a tout de même permis de prendre mes repères avant le meeting de Paris, mercredi dernier. Pour se qualifier lors de cette épreuve, il fallait non seulement atteindre les minimas, mais également terminer premier, les deuxième et troisième pouvant être repêchés.
Le temps était idéal avec un lièvre jusqu'aux 3 000 mètres qui maintenait une allure parfaite pour moi. Et puis à 220 mètres de l'arrivée, j'ai placé une attaque grâce à mes qualités de finisseur. Cela m'a permis de m'imposer en 14 minutes 2 secondes, ce qui représente la onzième meilleure performance française de tous les temps (derrière des athlètes tels que Smail Sghir et Bouabdallah Tahri) et la meilleure de la saison, chez les espoirs».
Avec à la clé donc, une place en équipe de France.
«J'avais déjà goûté à l'équipe de France lors des championnats d'Europe de cross à Edimbourg et je voulais absolument y retourner. Représenter la France c'est toujours impressionnant surtout que là, c'était plutôt inattendu. Je n'osais pas trop y penser. Dans le même temps, j'ai fêté mon anniversaire et j'ai obtenu ma licence en STAPS. Bref c'est une fin d'année en beauté pour moi».

MAMAR DJELLAL

 

Les Bleus passent en tête

A l'occasion de la sixième journée, les Bleus ont continué leur moisson de médailles. Quatre titres sont venus s'ajouter aux 31 déjà obtenus. Vanessa Boslak, de retour de blessure, a remporté le concours de la perche avec un bond à 4,40 mètres. De son côté, Vitolio Tipotio a dominé le javelot avec un jet à 75,20 mètres. Les deux autres titres ont été glanés en Haltérophilie, par David Matam, et en Judo par Lucie Decosse. Désormais, la France est en tête au bilan des médailles avec 91 récompenses, 35 en or, 24 en argent et 32 en bronze.
ATHLETISME

Femmes
(finales)

200 m :
1. Alenka Bikar (SLO) 23"65
2. Lina Jacques (FRA) 23"75
3. Fabe Dia (FRA) 23"78

10.000 m :
1. Souad Ait Salem (ALG) 32'55"48
2. Asmae Leghzaoui (MAR) 32'59"24
3. Olivera Jevtic (SEM) 33'30"34

Marteau :
1. Ester Balassini (ITA) 71,17 m
2. Clarissa Claretti (ITA) 69,24
3. Alexandra Papageorgiou (GRE) 67,13

Perche :
1. Vanessa Boslak (FRA) 4,40 m
2. Anna Fitidou (CHY) 4,25
3. Afroditi Skafida (GRE) 4,15

Hommes (finales)

200 m :
1. Matic Osovnikar (SLO) 20"75
2. Alessandro Attene (ITA) 20"97
3. Josip Soprek (CRO) 21"02
...
6. Christophe Cheval (FRA) 21"21

110 m haies :
1. Felipe Vivancos (ESP) 13"53
2. Andrea Giaconi (ITA) 13"69
3. Juraj Grabusic (CRO) 13"73

Triple saut :
1. Christos Meletoglou (GRE) 17,09 m
2. Tarik Bougtaib (MAR) 17,00
3. Sébastien Pincemail (FRA) 16,73

Javelot :
1. Vitolio Tipotio (FRA) 75,20 m
2. Francesco Pignata (ITA) 74,51
3. Feras Al Mahamid (SYR) 73,49

10/02 >
09/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
01/02 >
31/01 >
28/01 >
26/01 >
25/01 >
25/01 >
19/01 >
16/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
12/01 >
11/01 >
11/01 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces